Le matelas latex

Il est indéniable que l’on assiste depuis quelques temps à un regain d’intérêt pour le matelas latex ; la tendance actuelle à se tourner vers des produits naturels a sans doute son rôle à jouer dans cet attrait. Il ne faut cependant pas se laisser abuser par le terme « latex » qui peut également englober une grande quantité de produits synthétiques.

Le latex naturel

Le latex naturel est produit à partir de la sève de l’hévéa. La dénomination « 100% latex » peut prêter à confusion dans l’esprit de l’acquéreur qui ne fait pas forcément la différence entre le taux réel de latex et l’appellation légale. Il en va de même pour le terme « latex naturel ». Mais la loi est très claire à ce sujet.


100% latex indique que le bloc comporte en réalité moins de 85% de latex ; au-delà de ce pourcentage, le matelas est estampillé 100% latex naturel. La différence entre appellation légale et taux réel tient à une raison bien précise : les ultraviolets transforment le latex naturel en poussière. C’est donc l’adjonction de latex synthétique qui lui permette de durer dans le temps. 3% de produits synthétiques sont suffisants, mais force est de reconnaître que certains fabricants en mettent davantage pour donner du volume au matelas. D’où l’intérêt de s’informer du taux exact de latex naturel avant l’achat ou de se tourner vers des distributeurs bio.

Le latex synthétique

Dérivé du pétrole, le latex synthétique a vu le jour au cours de la seconde guerre mondiale pour faire face à la pénurie de latex naturel. A l’oeil, c’est l’exacte réplique du latex naturel dont il possède également les qualités de maintien et d’élasticité. Un matelas étiquetté 100% latex peut donc être totalement synthétique, ce qui est fréquent si la proportion de latex naturel n’est pas précisée.

Les types de matelas latex

Les matelas latex sont classés en trois types liés à leurs zones de confort. Ces dernières correspondent à un soutien différent selon les parties du corps.

  • Matelas 3 zones de confort : confort différent pour le dos, la partie tête/épaule et la partie cuisse/pied ; si ce confort n’est pas négligeable, il n’est toutefois pas idéal pour les personnes dormant sur le côté. C’est le type d’entrée de gamme du matelas latex.
  • Matelas 5 zones de confort : confort différencié entre tête, épaules, dos, cuisses et pieds. Meilleur type de matelas latex, il est recommandé aux personnes souffrant du dos pour le support qu’il apporte à ce niveau.
  • Matelas 7 zones de confort : si le prix en est bien plus élevé que pour le modèle précédent, la différence entre les deux n’est pas vraiment flagrante hormis, peut-être, pour les personnes extrêmement sensibles.

Les avantages du latex

Qu’il s’agisse d’un matelas en latex naturel ou synthétique, les avantages sont majoritairement les mêmes.

  • Confort : de par sa grande élasticité, le matelas en latex reprend automatiquement sa forme après usage et s’adapte parfaitement à la morphologie de l’utilisateur.
  • Fermeté : avec une densité de 65 à 85 kg/m3 en moyenne, le matelas en latex offre un confort ferme que ne proposent pas obligatoirement les autres suspensions.
  • Aération : naturellement régulateur d’humidité et de chaleur, le latex naturel fait de ce type de matelas l’un des mieux aérés du marché. Parfait pour les lieux humides et les personnes sujettes à la transpiration. Ces dernières s’accomoderont moins bien du latex synthétique au pouvoir moins respirant, bien que les alvéoles contribuent à son aération.
  • Longévité : c’est l’avantage majeur du latex ; sous réserve que le matelas soit correctement entretenu, c’est-à-dire retourné régulièrement, il n’aura guère perdu que 5% de son élasticité au bout de 10 ans.

Les inconvénients du latex

Plutôt rares, ils sont différents selon qu’il s’agisse d’un latex naturel ou synthétique.

  • Le poids : les matelas en latex synthétiques sont plus légers que ceux en latex naturel ; l’épaisseur a bien sûr un rôle à jouer mais, ajouté à la souplesse du matériau, un matelas en latex naturel peut nécessiter un certain effort pour le retourner.
  • Le prix : les matelas en latex naturel sont plutôt onéreux et le prix augmente proportionnellement au taux réel de latex qu’ils contiennent. Le latex synthétique est moins cher puisque fabriqué industriellement mais, en y consacrant un budget minime, vous courez le risque d’acquérir un article de mauvaise qualité.
  • Les risques d’allergie : Certaines personnes développent une allergie au latex naturel, inconvénient qui n’existe pas avec le latex synthétique. En prévision de ce risque, les fabricants appliquent la plupart du temps un traitement anti allergique à leurs produits.

Critères de choix d’un matelas latex

  • La matière : le choix entre matière naturelle ou matière synthétique est affaire de goût personnel. Deux cas précis peuvent toutefois vous orienter. Si vous vous savez allergique au latex, orientez-vous vers le synthétique. Si vous transpirez beaucoup lors de votre sommeil, le latex naturel est fortement conseillé.
  • La densité : le matelas en latex est intéressant pour qui souhaite un coucher ferme. Attention toutefois à ne pas dépasser une densité de 85 ou 90 kg/m3 qui générerait une sensation d’inconfort en raison d’une fermeté trop importante.
  • L’épaisseur : elle est généralement de 15 à 18 cm pour les matelas latex ; plus la plaque est épaisse plus le confort est présent ; une épaisseur de 18 cm est donc synonyme de garnissage de qualité.

Comme l’on peut s’en rendre compte, le matelas latex possède beaucoup d’atouts. Son prix varie selon le nombre de zones de couchage, l’épaisseur et la densité mais reste élevé. La qualité du sommeil est très importante et sans bonne literie pas de bon sommeil. Cette notion devra toujours rester présente à votre esprit si vous hésitez encore à investir dans un matelas latex.

Laisser un commentaire...

*