Le sommier a ressorts

structure-matelas-a-ressortsMalgré ses deux siècles d’existence, le sommier à ressorts a toujours ses adeptes même s’ils ont tendance à se faire de moins en moins nombreux. Il est vrai que face aux nouvelles technologies, il semble bien désuet et il est surtout incompatible avec bon nombre de matelas actuels.

Principe du sommier à ressorts

Le principe du sommier à ressorts est très simple : des ressorts scellés dans une charpente en bois et recouverts d’un tissu assorti au coutil du matelas. Les propriétés élastiques du ressort permettent d’absorber l’énergie produite par les mouvements du dormeur.

Les divers types de ressorts utilisés sont les mêmes que pour le matelas à ressorts:

  • Les ressorts biconiques en forme de spirales et reliés entre eux par des fils en acier ; ce type de ressorts assure un soutien progressif et relativement ferme convenant à des personnes d’une certaine corpulence.
  • Les ressorts fils continus qui consistent en un seul fil d’acier travaillé en spirales ; le confort homogène du sommier est dû à cet entrelacement.
  • Les ressorts ensachés qui représentent la meilleure technologie en matière de ressorts à l’heure actuelle ; l’enrobage individuel des ressorts dans des sachets en tissu augmente les points de contacts et contribue à une bonne circulation sanguine et relaxe les muscles.

Types de sommiers à ressorts

Par définition on peut dire que tous les sommiers à ressorts appartiennent à la catégorie des sommiers tapissiers puisqu’ils sont recouverts d’un coutil protégeant le matelas du contact direct avec les ressorts. Ces sommiers peuvent se présenter sous trois formes :

  • Sommier à ressorts classique : des lattes transversales en bois soutenant les ressorts composent la caisse du sommier. Un garnissage en mousse ou en matière naturelle telle que le chanvre est intercalé entre les ressorts et le coutil.
  • Sommier à ressorts cuvette : les bords du sommiers sont relevés et le matelas s’insère à l’intérieur pour lui éviter de glisser. Le fond est antidérapant et recouvert d’une toile anti-poussière. Son avantage est de rendre le lit plus facile à faire puisque le matelas ne bouge pas.
  • Sommier à ressorts extra plat : ses caractéristiques sont identiques au sommier classique mais il est d’une très faible épaisseur permettant de l’incorporer au bois de lit. Attention, vous obtiendrez un lit extrêmement surbaissé.

Avantages du sommier à ressorts

Il faut reconnaître que l’on a vite fait le tour des avantages du sommier à ressorts. Le seul et unique que l’on puisse lui reconnaître est d’être totalement complémentaire du matelas à ressorts. Les tenants d’un couchage souple apprécieront son moelleux.

Inconvénients du sommier à ressorts

Toutes les parties du corps ne nécessitent pas le même soutien. Avec le sommier à ressorts, il est impossible de modifier celui-ci contrairement au sommier à lattes. Même avec les ressorts ensachés qui offrent un soutien plus ferme, votre colonne vertébrale ne tardera pas à en pâtir.

Le sommier à ressort dispose d’une aération plus que limitée en raison tissu qui l’enrobe entièrement et qui empêche l’air de circuler. C’est donc un mode de couchage à prohiber totalement pour les personnes à terrain allergique.

Il ne faut pas espérer la moindre indépendance de couchage avec ce type de sommier. Ajouté aux mouvements déjà répercutés par le matelas à ressorts, vous vous préparez des nuits difficiles si votre voisin est du genre agité.

Le sommier à ressorts, tout comme le matelas, a une durabilité limitée ; si le sommier s’affaisse, le matelas suivra le mouvement et se déformera ; donc comme l’un ne se change pas sans l’autre, cela signifie que vous devrez refaire ce type d’investissement à intervalle régulier.

Le sommier à ressorts ne doit jamais être utilisé avec un matelas en latex ou en mousse sous peine de vous retrouver avec une literie très vite abîmée. Et signalons enfin le prix du sommier à ressort qui nous semble plutôt prohibitif pour un matériel de si piètre qualité.

En conclusion, si le sommier à ressorts peut éventuellement être envisagé comme couchage d’appoint peu utilisé, il est à bannir pour un usage quotidien.

Laisser un commentaire...

*