Les aspects techniques du lit electrique

Le lit électrique représente un type de literie bien spécifique et, pour éviter de tomber dans certains pièges au moment de l’achat, il est utile de bien en comprendre les aspects techniques. Outre des termes qui lui sont propres, tel l’étirement dorsal, savoir quel nombre de moteurs est le plus approprié ou connaître les particularités des diverses suspensions est indispensable.

Le lit électrique séduit de plus en plus en raison des possibilités de modulation qu’il offre. Les premiers modèles, alors manuels, avaient déjà retenu l’attention d’un certain nombre de consommateurs, mais la perspective de n’avoir aucun effort particulier à fournir pour le régler les en a détournés au profit du lit électrique. Penchons-nous donc sur les aspects techniques de ce dernier.

Les moteurs

Le lit electrique comporte 5 panneaux, 4 panneaux mobiles et 1 panneau fixe. Les moteurs jouent sur l’indépendance entre les divers panneaux mobiles. Commandés par radio fréquences, par commande filaire ou par télécommande infra rouge, ils sont au nombre de 2 ou de 4. Dans le cas d’un lit électrique 2 moteurs, l’un commande les panneaux jambe/pied et l’autre les panneaux tête/épaules. Pour un lit 4 moteurs, chaque panneau est géré individuellement, d’où un confort accru.

Aucune inquiétude à avoir sur le plan de la sécurité : un coupe-circuit équipe les sommiers et la majorité des modèles sont livrés avec une batterie de secours qui prend la relève en cas de coupure de courant. Il est également possible d’accéder à un système de moteurs synchronisés permettant de gérer simultanément l’ensemble des fonctions.

Les suspensions

Elles peuvent être à lattes, à lattes et à plots ou à plots ; différence essentielle entre lattes et plots : des points de pressions dissemblables et une mobilité moins importante sur les lattes.

Les lattes

Elles peuvent être de deux types. Les rotules qui les équipent présentent une grande élasticité et offrent une bonne durée de vie grâce à leur fabrication en composite ou en élastomère. Revêtement antidérapant et arrêtoirs sur la structure.

  • Type Lattflex en hêtre : leur résistance est améliorée par la lame de carbone qui les traverse ; à l’emplacement des curseurs de fermeté (zobe lombaire et zone épaules), les lattes sont doublées. Ce système procure une assez bonne mobilité et un soutien ferme.
  • Type Flexalat : plus fines mais plus nombreuses pour augmenter les points de contact ; ce système tri-lattes procure une bonne mobilité et un soutien souple.

Les plots

Ils sont en polyoxyméthilène (POM), un caoutchouc synthétique amélioré résistant à toute forme d’agression. Au nombre de 50 à 55 par sommier, ils assurent au sommier une grande fermeté au niveau du bassin et des épaules grâce à la flexibilité du matériau. La fermeté de certaines zones du sommier peut être améliorée par l’adjonction de curseurs de fermeté à certains plots.

La mobilité du sommier à plots est nettement supérieure à celle du sommier à lattes : la base de chaque plot est indépendante donc ils peuvent pivoter dans toutes les directions. Si vous aviez précédemment un sommier à lattes et que vous passez à un sommier à plots, vous serez d’ailleurs surpris par la sensation d’apesanteur que vous ressentirez.

L’étirement dorsal

Appelé également translation dorsale, ce système, pas toujours connu du grand public, a son importance. C’est sur lui que reposera la durée de vie du matelas, sans parler du confort supplémentaire qu’il vous apportera. Que se passe-t-il sur un sommier non équipé de l’étirement dorsal? Lorsque l’on relève la zone épaules, cette partie souple vient se coller à la partie fixe en provoquant un pincement du matelas. Avec l’étirement dorsal, la partie épaules recule, laissant ainsi une marge avec la partie fixe. A long terme, le phénomène d’affaissement du matelas s’en trouvera limité.

Sommier vibrant

Même s’il est moins vendu que le lit électrique traditionnel, nous ne pouvons le passer sous silence. Il s’agit là d’un sommier à plots montés sur des lattes flexibles. Un moteur électrique active et oriente les plots. Afin d’éviter toute compression abdominale, la zone d’assise du sommier se recule grâce à une articulation spécifique. Mais il y a un impératif à respecter : le sommier vibrant s’associe uniquement à un matelas massant comportant généralement moteurs vibromasseurs, airbags de massage et aimants, le tout géré par télécommande.

Peut-être comprenez-vous mieux maintenant pourquoi un lit électrique ne se choisit pas à la légère ou sur de vagues recommandations. Il est donc important d’en connaître le mode de fonctionnement : il s’agit tout de même d’un achat assez onéreux et cette considération mérite que vous vous penchiez soigneusement sur ses aspects techniques afin de vous assurer d’une part que sa durabilité mérite cet investissement et d’autre part pour optimiser votre confort.

Laisser un commentaire...

*